Le bon sens a fini par l’emporter en Italie où les courses cyclistes n’auront pas lieu

Le peloton pourrait ne pas être sur les routes des Strade Bianche en ce mois de mars.
Le peloton pourrait ne pas être sur les routes des Strade Bianche en ce mois de mars. - Photo News

En toute logique, le gouvernement italien a décrété l’annulation de tout événement sportif sur le territoire transalpin jusqu’au 3 avril, « sauf s’il se déroule à huis clos dans un espace fermé », ce qui n’est pas le cas sur la voie publique. Le décret, pas très clair, signifie (sauf rebondissement…) le report des courses cyclistes, les Strade Bianche, Tirreno-Adriatico et Milan-Sanremo. L’organisateur, RCS, conteste cette interprétation du décret et affirme qu’une communication sera rendue dans les prochains jours, après des réunions prévues avec les autorités. Quoi qu’il en soit, la mise en quarantaine de trois épreuves cyclistes de cette envergure serait une grande première, en dehors des périodes de guerres évidemment, dans l’histoire du vélo.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct