lesoirimmo

Grand format – Quand les comédiens (se) battent en retraite

Les voilà donc périmés ? Trop vieux pour dire l’amour, la mort, l’espoir, pour servir Prévert, Rostand ou Shakespeare ? Patrick Donnay, Alfredo Cañavate et Jean-Pierre Baudson font de la résistance dans « Le dernier salut ».
Les voilà donc périmés ? Trop vieux pour dire l’amour, la mort, l’espoir, pour servir Prévert, Rostand ou Shakespeare ? Patrick Donnay, Alfredo Cañavate et Jean-Pierre Baudson font de la résistance dans « Le dernier salut ». - Maud Faivre.

Comédien, c’est le chômage ou l’infarctus » avait l’habitude de dire Alexandre von Sivers, artiste belge qui a longtemps œuvré pour défendre les droits de ses compatriotes de scène. Une maxime qui pourrait sembler excessive si elle ne s’était tristement vérifiée ces derniers jours, de la manière la plus concrète. Au fil de nos entretiens auprès de comédiens retraités ou proches de la retraite pour récolter la matière de cette enquête, quelle ne fut pas notre (triste) surprise de voir un acteur belge renommé – il a joué sur toutes les scènes de Belgique, dont le Théâtre National – nous répondre depuis… son lit d’hôpital.

Je suis sorti de l’IAD en 84 et j’ai tout de suite travaillé, avec une période très faste entre mes 25 et mes 45 ans, mais on ne peut pas dire que je termine ma carrière de façon sereine. Cet accident cardiaque tombe mal car je devais jouer dans une reprise en mars. J’espère que tout cela ne m’écartera pas du boulot

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct