Travaux auto(routiers): cauchemar au-dessus du réseau d’Infrabel

Une partie du ring de Charleroi, en rénovation, passe au-dessus du réseau ferré ce qui complexifie encore plus le chantier. © Avpress
Une partie du ring de Charleroi, en rénovation, passe au-dessus du réseau ferré ce qui complexifie encore plus le chantier. © Avpress

Au volant de sa voiture en Wallonie, l’usager se dit parfois que les rénovations routières ont tendance à durer… quand elles ne s’éternisent pas comme sur le ring de Charleroi (lire ci-dessous). C’est particulièrement vrai au-dessus ou en dessous des voies de chemin de fer. Il faut dire qu’Infrabel, gestionnaire du rail en Belgique, a un paquet de chantiers à coordonner pour maintenir son infrastructure en état, et permettre à des opérateurs tiers d’entretenir ou rénover leurs ouvrages, comme le SPW ou la Sofico (Société de Financement Complémentaire des infrastructures) chargée des autoroutes.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct