A l’école, le coronavirus permettra de justifier… une absence injustifiée

A l’école, le coronavirus permettra de justifier… une absence injustifiée
Photo News.

Le coronavirus sera-t-il l’occasion de faire l’école buissonnière ? En Italie et dans certaines régions de Chine, la question ne se pose plus depuis que les autorités ont mis des millions d’élèves au régime “vacances forcées”. En Flandre, à l’annonce des premiers cas de jeunes infectés, on a vu se multiplier les absences d’élèves en bonne santé… Simple principe de précaution sans doute, mais potentiellement en contradiction avec la loi sur l’obligation scolaire. Et en Belgique francophone ? Jusqu’à ce matin, les règles sur l’obligation de fréquenter l’école étaient d’application. Elles le restent, mais la ministre vient d’en assouplir sérieusement les contours. Dans le même temps, elle adoucit les contraintes liées aux voyages scolaires.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct