En cyclisme aussi, le coronavirus suscite des questions

Dès l’instant où Milan-Sanremo n’aura pas lieu, les candidats aux classiques devront trouver un autre terrain pour préparer le GP de l’E3.
Dès l’instant où Milan-Sanremo n’aura pas lieu, les candidats aux classiques devront trouver un autre terrain pour préparer le GP de l’E3. - Photo News.

Comme prévu, la journée de jeudi a été consacrée à l’annulation des Strade Bianche, ce que le décret anticipatif du gouvernement italien par rapport aux manifestations sportives laissait supposer. La réaction trop tardive de l’organisateur RCS (elle est intervenue officiellement en fin de matinée) a donc obligé les équipes à rapatrier le matériel qui avait déjà été envoyé en Toscane. Le manque de coordination entre les organisateurs et l’Union cycliste internationale sur un sujet aussi prégnant que le coronavirus n’est pas le seul point sur lequel il convient de s’interroger dans ce dossier. Voici un florilège non exhaustif des questions, dont certaines ne mériteraient même pas d’exister si le bon sens était une notion courante dans le milieu.

1

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct