Six mois de méthode Di Rupo: consultation, réflexion, action

Jean-Luc Crucke (MR) - Céline Tellier (Ecolo) - Philippe Henry (Ecolo) - Elio Di Rupo ( Ministre-président Wallon) - Willy Borsus (MR) - Christie Morreale (PS) - Pierre-Yves Dermagne (PS) - Valérie De Bue (MR). © Photo News
Jean-Luc Crucke (MR) - Céline Tellier (Ecolo) - Philippe Henry (Ecolo) - Elio Di Rupo ( Ministre-président Wallon) - Willy Borsus (MR) - Christie Morreale (PS) - Pierre-Yves Dermagne (PS) - Valérie De Bue (MR). © Photo News

Mais que fait le gouvernement wallon ? Depuis six mois et l’accord de majorité entre PS, MR et Ecolo, il est de bon ton de dénoncer une forme d’apathie voire d’absence dans le chef de l’exécutif régional. « C’est injuste ! On n’arrête pas ! », s’étouffe un membre de l’équipe dirigée par Elio Di Rupo ! Comme d’autres, ce ministre nous décrit un agenda pléthorique, des concertations, des réunions à la pelle, en kern ou en conseil des ministres, la plupart du temps.

« Et même en bilatérale comme ce fut le cas avec le ministre-président pour parler de la lutte contre la pauvreté », nous signale-t-on. Les ordres du jour souvent lénifiants du gouvernement et du parlement ne seraient donc que la partie (in)visible d’un iceberg de travail et de mobilisation de tous les instants, qui ne demande qu’à émerger.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct