Décès de McCoy Tyner, un titan du piano jazz

McCoy Tyner en 1969 à Montreux.
McCoy Tyner en 1969 à Montreux. - Dominic Favre/European Pressphoto Agency.

C’était au Gent Jazz, en 2017. On installe McCoy Tyner, 78 ans, au piano. Il marche difficilement. Les pieds ne suivent pas sa pensée. Les mains par contre… Dès qu’il effleure les touches d’ivoire, le swing éclate dans tout son groove, son énergie, son enthousiasme. Trois morceaux emballants. Il se lève, prend le micro et dit combien il a été heureux de jouer ici à Gand et qu’il espère pouvoir le faire encore dans le futur. Tonnerre d’applaudissements.

McCoy Tyner ne reviendra plus en Belgique, ni nulle part ailleurs. Il est mort ce vendredi, à 81 ans. « Il y a beaucoup de héros dans le jazz », disait le pianiste américain Craig Taborn. « Mais peu ont véritablement changé l’histoire du jazz. McCoy Tyner en est un. Il y a un avant et un après Mister McCoy Tyner. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct