Zinho Vanheusden complique la tâche du Standard

Zinho Vanheusden complique la tâche du Standard

Le Standard aurait-il battu Saint-Trond à onze contre onze ? La question restera sans réponse. Mais que retenir des 39 minutes disputées sans cette infériorité numérique ? Offensivement, rien. En possession de balle, le Standard a manqué de créativité, de vitesse et de mouvements. Est-ce pour cette raison que successivement Nicolas Gavory, Maxime Lestienne, Gojko Cimirot dans les douze premières minutes puis, Mehdi Carcela (27e), Konstantinos Laifis (28), Mergim Vojvoda (29) et Eden Shamir (30) ont tous mal exploité des ballons pourtant faciles ? Défensivement, en revanche, l’implication était présente. Le Standard jouait très haut et exerçait un pressing constant sur l’adversaire qui ne se manifestait que sur des reconversions rapides dues précisément au bloc haut des Rouches. Et puis, Vanheusden a vu rouge. Comment le Standard aurait-il pu éviter cette exclusion inutile à septante mètres de son propre but ?

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct