Bouchez veut réduire les ministres de la Santé: «Les francophones peuvent passer de 6 à 2»

Bouchez veut réduire les ministres de la Santé: «Les francophones peuvent passer de 6 à 2»
Mathieu Golinvaux.

La crise « est gérée ». Il l’affirme et le répète. Mais cela n’empêche pas, ajoute-t-il, de « se poser les bonnes questions », et avant tout, celle de « l’efficacité au service des citoyens ». Alors, à l’occasion de l’épidémie de coronavirus, le président du MR, Georges-Louis Bouchez, met sur la table la problématique du nombre de ministres en Belgique. Côté francophone surtout. Avec un objectif : celui de le réduire.

« Il y a trop de ministres de la Santé, c’est absurde », lance-t-il d’emblée, « Cela ne rend pas la gestion impossible, mais cela ne facilite pas les choses et ne nous rend pas plus efficaces. Donc, cela ne sert à rien de dépenser de l’argent quand on n’est pas plus efficace. Tous nos concitoyens voient bien aujourd’hui qu’il est un peu bizarre d’avoir autant de personnes compétentes sur la même question. On pourrait simplifier le modèle. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct