La descente aux enfers de Ronaldinho

Ronaldinho était comme absent au moment de son arrestation à l’aéroport d’Asuncion.
Ronaldinho était comme absent au moment de son arrestation à l’aéroport d’Asuncion. - AFP

La photo de l’interpellation de Ronaldinho (39 ans) à l’aéroport d’Asuncion est très révélatrice. Tandis que la police paraguayenne demande des explications au sujet des faux documents saisis, c’est son frère aîné, agent aussi, Roberto de Assis, qui répond. Lui, « Dinho », il sourit, presque ailleurs. Absent d’une scène qui le concerne pourtant – son nom figure bien sur le passeport et le passeport était bien dans ses mains – et qui l’a expédié dans une prison de la capitale sud-américaine. Si « Dinho » était un génie sur le terrain, « Assis », lui, est celui dans la coulisse, bien moins lumineux apparemment que son benjamin ; Assis, son protecteur, mais pas forcément un saint.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct