Coronavirus: l’Arabie saoudite lâche le baril de pétrole en ouvrant la guerre des prix

Coronavirus: l’Arabie saoudite lâche le baril de pétrole en ouvrant la guerre des prix
DPA

Une chute ? Une dégringolade ? Non, un effondrement ! Les marchés pétroliers vivent ce lundi une journée sans précédent. A Londres, en fin d’après-midi, le baril de Brent de la mer du Nord perdait 20 %, abandonnant huit dollars pour atteindre 36 dollars. Même scène à la Bourse de New York ; où la référence locale – le West Texas Intermediate – connaissait un sort identique, à 33 dollars le baril.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct