Négociations fédérales: le CD&V réaffirme son soutien à un gouvernement avec la N-VA

Kris Peeters
Kris Peeters - Belga

Le parti du CD&V soutient l’idée d’un gouvernement fédéral avec une majorité du côté flamand. Avant l’ouverture du bureau du parti, toutes les personnes présentes ont confirmé la nécessité d’un gouvernement « fort » ou « stable », c’est-à-dire avec majorité flamande. « Les personnes âgées représentent 60 % de notre parti. D’après ce que j’ai entendu, ils pensent également qu’un gouvernement stable est nécessaire », a expliqué Eric Van Rompuy, élu récemment président du CDV seniors.

L’ancienne ministre Joke Schauvliege a également dit qu’il n’avait aucune indication que les députés voudraient subitement que leur parti s’écarte de cette ligne. « Il est important que nous puissions maintenir notre crédibilité », a-t-elle déclaré. Et l’ancien vice-Premier ministre Kris Peeters estime également que les membres « attachent une grande importance » à la voix de la majorité flamande.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct