Coronavirus: sale période aussi pour le «Kim-back»

photo news
photo news

Cela fait pratiquement une semaine que Kim Clijsters s’entraîne à Indian Wells : pour rien, ou presque ! Après deux essais encourageants, mais manqués, à Dubaï, puis à Monterrey, la Limbourgeoise misait beaucoup sur cette épreuve californienne qu’elle avait rejointe avec bonheur, se souvenant de ses titres conquis en 2003 et 2005 : « Je me sens comme à la maison », avait-elle ainsi tweeté depuis le désert californien. Elle visait clairement la première victoire de sa 3e carrière dans ce tournoi qui aurait dû lui fournir, ce lundi lors du tirage au sort, le nom d’une adversaire plus abordable que Muguruza (Dubaï) ou Konta (Monterrey) puisque les 32 têtes de série étaient bye pour un premier tour qui aurait dû se jouer mercredi ou jeudi… Clijsters envisageait même une belle tournée à Indian Wells puisqu’elle avait aussi décidé de jouer en double, en compagnie de Sloane Stephens, pour s’offrir le plus de matches possibles là-bas. Rien de tout cela ne sera possible !

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct