Pour sortir de l’engrenage de la rue, il faut d’abord un toit

Depuis septembre, Serge a un toit et reprend peu à peu goût à la vie.
Depuis septembre, Serge a un toit et reprend peu à peu goût à la vie. - Avpress.

Reportage

Dans le petit studio de 40 m2, la musique douce qui s’échappe de la radio fait écho aux rayons du soleil qui illuminent la pièce. Cette chaîne hi-fi, c’est un des rares souvenirs que Serge a pu garder de sa vie d’avant, celle qu’il avait laborieusement construite avec sa femme lorsqu’il réasphaltait les routes. « Heureusement que mon ex-femme l’avait gardée, comme ça j’ai pu la ramener ici », sourit Serge. « Ici », c’est le petit appartement que cet ancien sans-abri a pu intégrer depuis le mois de septembre grâce au programme Housing First mené par la ville de Mons depuis 2017.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct