Paris-Nice: une course presque à huis clos mais quelle course

afp
afp

La vie suit son cours, entre Paris et Nice, entre giboulées et éclaircies, entre craintes et apaisements. Contre vents et marées ? C’est un peu le sentiment qui anime le peloton, conscient d’appartenir à une bande de résistants s’opposant à l’intrusion d’un envahisseur invisible, le coronavirus. En contact permanent avec les autorités françaises, l’organisateur est prêt à gérer tous les scénarios. Il s’est accommodé du dernier, lundi, suite à « l’interdiction d’un rassemblement de plus de 1.000 personnes sur le territoire hexagonal ». Le public ne peut plus accéder directement au podium de signature et rester à une distance de 100 mètres de celui-ci. À l’arrivée, un « sas de précaution » a été élaboré sur 300 mètres.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct