Coronavirus: «À Milan nous avons tout et nous ne pouvons plus rien»

Dans le grand hall de Milano Centrale. © AFP.
Dans le grand hall de Milano Centrale. © AFP.

L’inquiétude surgit dès le réveil en allumant le téléphone portable. Les innombrables messages envoyés par les amis milanais racontent, depuis dimanche, l’histoire d’un confinement collectif obligatoire et alternent peur, ironie, stupéfaction. Impossible de fuir, ne serait-ce que pour un instant, cette nouvelle réalité qui a les allures d’un cauchemar inédit.

Après un bon espresso, préparé à la maison puisque par précaution je limite désormais les pauses dans les cafés de mon quartier, je me dirige vers le parc Sempione, poumon vert du centre-ville de Milan, pour l’habituelle promenade du matin.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct