La langue des signes pour mieux communiquer avec bébé

Pour Nathalie Blanchart, directrice de la crèche, c’est vraiment un plus au quotidien. En plus, outre la facilité qu’il amène dans le quotidien de la crèche, cet usage précoce d’un langage signé constitue une ouverture à la différence.
Pour Nathalie Blanchart, directrice de la crèche, c’est vraiment un plus au quotidien. En plus, outre la facilité qu’il amène dans le quotidien de la crèche, cet usage précoce d’un langage signé constitue une ouverture à la différence. - Alice Wiliquet (st.)

Ils ont entre deux mois et trois ans, ne parlent, pour la plupart, pas encore, et pourtant ils expriment leurs envies ou encore leurs sentiments avec leurs mains et par des gestes. Ces « bébés signeurs » évoluent au sein de la crèche Les Mômes, située à Auderghem. Ici, la langue des signes « bébé » est utilisée depuis 2015 pour communiquer au quotidien avec les enfants qui ne présentent pourtant aucune déficience auditive. A l’origine du projet : une envie de pouvoir accueillir au mieux un enfant sourd inscrit alors à la crèche.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct