Martin Provost, réalisateur de «La bonne épouse»: «Dès le plus jeune âge, j’ai embrassé la cause des femmes»

«
J’ai envoyé le scénario à Juliette Binoche, elle m’a appelé le lendemain en me disant merci.
»
« J’ai envoyé le scénario à Juliette Binoche, elle m’a appelé le lendemain en me disant merci. » - D.R.

Depuis Le ventre de Juliette, l’histoire d’une jeune fille qui décide de faire un bébé toute seule, jusqu’à La bonne épouse, Martin Provost fait un cinéma de femmes. Et offre de très beaux rôles aux actrices.

Pourquoi dites-vous que « La bonne épouse » est votre film le plus engagé ?

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct