La caserne Dossin en émoi

La caserne Dossin en émoi
BELGA.

La démission, annoncée lundi soir par communiqué, de 9 des 17 membres du conseil scientifique de la caserne Dossin, lieu de départ des convois emmenant vers les camps de la mort les Juifs de Belgique, est ressentie comme un séisme par de nombreux historiens et de groupes mémoriels.

Dans ce communiqué, aux mots pesés, les démissionnaires indiquent qu’ils ne peuvent plus « siéger dans ce conseil de manière acceptable et scientifiquement fondée. Si nous continuons à siéger sans garanties concrètes que nous pourrons garantir la mission de la caserne Dossin, nous légitimons dans les faits les choix récents actuels ».

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct