Coronavirus: un rassemblement de «Schtroumpfs» fait polémique en France

Coronavirus: un rassemblement de «Schtroumpfs» fait polémique en France

La vidéo a fait fureur sur les réseaux sociaux: le rassemblement de 3.500 «Schtroumpfs» samedi à Landerneau (Finistère), en pleine crise du coronavirus, s’est taillé un joli succès mais s’est aussi attiré les critiques de la presse italienne.

«Il ne faut pas qu’on s’arrête de vivre non plus tant qu’on peut, c’était l’occasion de dire aussi qu’on est en vie!», s’est défendu mardi Patrick Leclerc, maire divers droite de Landerneau, près de Brest.

Corps et visages peints en bleu, bonnets blancs sur la tête, environ 3.500 personnes s’étaient grimées en «Schtroumpfs», célèbres personnages de l’auteur belge Peyo, pour battre le record du plus grand rassemblement de «Schtroumpfs» du monde.

«On s’est dit qu’un peu de légèreté en ce moment, ça ne fait pas de mal», disait une participante. «C’est rien, le coronavirus, y’a pas de risque!», s’exclamait un autre.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct