Erik Orsenna au «Soir»: «Ce qui menace le plus la planète, c’est de rompre la confiance dans le savoir»

Pour l’écrivain, la crise actuelle illustre notre communauté de destins, mais aussi notre fragilité.
Pour l’écrivain, la crise actuelle illustre notre communauté de destins, mais aussi notre fragilité. - Bernard Matussière.

Entretien

Depuis une quinzaine d’années, l’écrivain et académicien français Erik Orsenna, par ailleurs titulaire d’un doctorat en sciences économiques, dénonce les gabegies de la globalisation. L’homme est par ailleurs un des biographes de Louis Pasteur, le pionnier de l’immunologie… Autant de bonnes raisons pour l’interroger sur l’épidémie de coronavirus Covid-19.

Que vous inspire comme réflexions la crise sanitaire qui frappe en ce moment le monde ?

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct