En Syrie, les réfugiés palestiniens subissent le même sort que la population

Une rue du camp de Yarmouk (Damas) peu après sa reconquête par le régime en 2018.
Une rue du camp de Yarmouk (Damas) peu après sa reconquête par le régime en 2018. - Omar Sanadiki/RTR.

Une information diffusée ce 10 mars par une ONG basée en Grande-Bretagne, « Action Group for Palestinians of Syria » (AGPS), est venue rappeler le sort funeste d’une catégorie oubliée, les réfugiés palestiniens sur le sol syrien. Evoquant la mort récente sous la torture de Fadi Husain Amoura, un réfugié palestinien du camp de Yarmouk à Damas, l’ONG précise qu’elle constitue le 617e cas de décès d’un Palestinien sous la torture depuis 2011, et ajoute estimer que le chiffre réel doit être bien supérieur étant donné le silence du régime et la crainte des familles concernées.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct