Biotechnologies: l’armée et Vesale Bioscience s’allient dans la lutte contre les bactéries multirésistantes

Le général Lutgardis Claes, commandant de l’Ecole royale militaire, avec à l’avant-plan, une reproduction géante d’un phage.
Le général Lutgardis Claes, commandant de l’Ecole royale militaire, avec à l’avant-plan, une reproduction géante d’un phage. - Dominique Duchesnes

Croiser des généraux et des colonels en uniforme dans les couloirs d’une biotech, voilà qui n’est pas courant. C’est pourtant le genre de rencontre que l’on pouvait faire ce mercredi dans le château abritant le siège de l’entreprise Vésale Bioscience (Noville-sur-Mehaigne, près de Namur). Plusieurs hauts gradés avaient fait le déplacement pour la signature d’un accord de recherche et de développement entre la Défense et cette société. Le thème ? La phagothérapie, un des domaines de recherche les plus prometteurs dans la lutte contre les bactéries multirésistantes.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct