Contre le {social distancing}, tout contre!

Contre le {social distancing}, tout contre!
Reuters.

Un je ne sais quoi dans l’air me pousse à vous proposer cette semaine un billet en mode « coronavirus ». Avec des doigts de plomb, toutefois, en pensant à la sentence de Malherbes : « Le bon poète n’est pas plus utile à l’État qu’un bon joueur de quilles ». Un poète, cela se discute encore, mais un chroniqueur de langue, c’est flagrant. Vous lui dites « gilets jaunes », il vous sert un développement sur l’orthotypographie de cette locution. Vous évoquez les défis climatiques, il vous explique doctement la distinction entre brosser et sécher (les cours). Face aux urgences qui enfièvrent l’actualité, pourquoi passer du temps à scruter ces mots qui sont les nôtres, en les regardant par le petit bout de la lorgnette ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct