Jacques Sojcher, poète en prime

La poésie de Jacques Sojcher est pensante, intimiste, tantôt grave, tantôt sautillante.
La poésie de Jacques Sojcher est pensante, intimiste, tantôt grave, tantôt sautillante. - Mathieu GOLINVAUX

Cruelle déception, pour Jacques Sojcher, qui, apprenant ces jours-ci que l’Académie royale de langue et de littérature françaises de Belgique allait le primer pour l’ensemble de son œuvre, se serait dit, fidèle à son espièglerie : « Je ne serai donc pas un poète maudit ! »

Ce samedi à 10h30, le Palais des Académie mettra à l’honneur l’éternel jeune homme, 80 printemps au compteur et plus vert que jamais. Ce n’est pas la première fois que Sojcher est distingué par l’Académie qui, en 1969, le récompensait déjà pour La démarche poétique.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct