Coronavirus: «Si des mesures nationales doivent être prises, elles le seront», assure Wilmès

Coronavirus: «Si des mesures nationales doivent être prises, elles le seront», assure Wilmès
Sylvain Piraux.

S’il y a un moment où nous devons montrer notre cohérence et notre solidarité, c’est maintenant », a lancé jeudi la Première ministre Sophie Wilmès à la Chambre, au cours d’un débat consacré à la pandémie de coronavirus.

Un Conseil National de Sécurité se réunira en fin d’après-midi, auquel seront associés les ministres-présidents, à l’issue duquel de nouvelles mesures devraient être annoncées sur la base de recommandations scientifiques, avant d’être mises en œuvre par les niveaux de pouvoir compétents. Face à cette manière de fonctionner, plusieurs députés ont plaidé pour une unité de commandement afin d’éviter l’éparpillement des mesures prises d’une commune, d’une province voire d’une Région à l’autre. Et cet appel visait le gouvernement fédéral, plus particulièrement la Première ministre.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct