Tonie Marshall, disparition d’un symbole

Tonie Marshall, disparition d’un symbole

« Tu me jettes, je te colle. Un partout. Allez hop, un de moins ! » Cet esprit survolté, enrobé de couleurs pastel, de sentiments, d’émotion, de vie mais aussi d’humour, c’est celui de Vénus beauté (institut), film devenu un symbole dans le cinéma français. À la caméra : Tonie Marshall, qui devint grâce à cette œuvre la seule femme à avoir remporté le César de la meilleure réalisation (en 2000) et qui révéla Audrey Tautou.

Ce jeudi matin, la réalisatrice franco-américaine est décédée à l’âge de 68 ans « des suites d’une longue maladie », a dit à l’AFP son agent Elisabeth Tanner. Si sa présence au cinéma s’était amoindrie ces dernières années, elle restait un vrai symbole, tant pour ce César que pour son engagement constant.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct