Coronavirus: Paris-Nice fait de la résistance

Pendant ce temps-là, le peloton poursuit sa descente vers le Sud.
Pendant ce temps-là, le peloton poursuit sa descente vers le Sud. - PN

La probabilité, manifestement inéluctable, du report des courses cyclistes fait de Paris-Nice un événement : c’est la seule compétition sportive qui résiste, telle la bande d’Abraracourxix, à l’envahisseur bien plus vicieux qu’une triple légion romaine.

Sur la course, les athlètes restent concentrés sur leur sujet. A l’arrivée d’une très longue étape remportée sur le fil par l’Italien Bonifazio, dans un sprint une nouvelle fois perturbé par un problème technique pour Ewan, les coureurs étaient énervés. « Je descends de mon vélo après cinq heures de course et on m’agresse sur une info que je ne connais pas, forcément ! », pestait Philippe Gilbert, avant de foncer tel un sanglier dans le bus de son équipe Lotto-Soudal.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct