Coronavirus: en Belgique, les hôpitaux «entrent désormais dans un plan plus militaire»

Au Groupe santé CHC liégeois, on se prépare, comme dans tous les hôpitaux du pays, à mettre en œuvre des plans d’urgence. © Belga.
Au Groupe santé CHC liégeois, on se prépare, comme dans tous les hôpitaux du pays, à mettre en œuvre des plans d’urgence. © Belga.

Mercredi, tous les hôpitaux du pays ont reçu pour consigne de participer à un « plan d’augmentation de capacité lié à l’épidémie » diffusé par les autorités fédérales. Objectif : en prévision de l’extension de la maladie, répartir la population sévèrement infectée dans la centaine d’hôpitaux du pays et plus seulement dans une seule poignée de cliniques universitaires. Dans la foulée, les autorités n’excluant pas une « saturation » de la capacité de certains hôpitaux, elles recommandaient à ces derniers de se tenir prêts à « mettre en œuvre le plan d’urgence de chaque hôpital ». À quoi pourrait ressembler un tel plan ? Nous avons posé la question au Groupe santé CHC de Liège, plus particulièrement au docteur Philippe Olivier, directeur médical. Ceci, à titre exemplatif : les dispositions que le CHC va prendre sont en effet semblables d’un bout à l’autre du pays.

1

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct