Quelques fleurs blanches, et c’est l’entrée dans le noir

Gerbrand Bakker.
Gerbrand Bakker. - Ella Tilgenkamp.

Le dernier roman du Néerlandais Gerbrand Bakker est puissant comme une tragédie silencieuse. La tragédie, c’est celle de Gerson, 13 ans, le troisième fils de Gérard, les deux autres sont les jumeaux Kees et Klaas, 16 ans. A quatre, ce jour-là, plus le chien Daan, un mâle aussi, ils s’en vont dans la petite voiture sur le chemin qui mène à la maison des grands-parents. Une route flanquée d’arbres aux fleurs blanches. Des poiriers, Gerson insiste. Le soleil, les fleurs, le chemin dégagé, la bonne humeur générale : les garçons rient, Gérard aussi.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct