lesoirimmo

Incompréhension dans les crèches face aux mesures

Il sera très compliqué pour les crèches d’imposer des mesures d’hygiène élémentaires aux petits enfants, eux qui passent leur vie à tout mettre en bouche et toucher. © Alice Wiliquet (st.)
Il sera très compliqué pour les crèches d’imposer des mesures d’hygiène élémentaires aux petits enfants, eux qui passent leur vie à tout mettre en bouche et toucher. © Alice Wiliquet (st.)

Les écoles fermées (ou du moins avec un service minimum de garderie), les crèches ouvertes. Voilà une différence qui a soulevé quelques interrogations. «On a différencié les crèches et les écoles parce qu’il ne s’agit pas du même public», a expliqué la Première Ministre, Sophie Wilmès. «Les crèches sont des endroits plus petits avec des enfants en bas âge qui sont extrêmement contagieux mais ne développent pas des complications à la maladie. Comme ce sont des silos assez restreints, on peut les garder ouverts. La 2e raison, c’est que l’école est obligatoire. Donc, si vous ne voulez pas mettre votre enfant alors qu’il n’est pas malade, vous n’en avez pas le droit. Par contre, ça reste possible dans les crèches.»

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct