Le premier jour d’une autre vie: un dernier apéro pour la route

© Roger Milutin
© Roger Milutin

Reportage

Branle-bas de combat vendredi matin autour des pompes de l’Excelsior, le bistrot emblématique de la Grand-Place de Mons. Le staff a sonné le rassemblement : barman, serveurs, personnel de cuisine et habitués de passage débriefent la décision du gouvernement de fermer cafés et restaurants à minuit, dernière limite. Ce qui se dit ici se répétera tout au long de nos pérégrinations dans le chef-lieu du Hainaut : « La décision est difficile à avaler, mais il faut faire confiance aux scientifiques qui ont validé ces choix. Nous ne sommes pas des spécialistes. » D’estaminets en brasseries, pas une voix discordante, mais des angoisses, des questions et la peur du lendemain, ça oui…

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct