Coronavirus – La vie en pause: on reste à la maison

L’Italie au ralenti, dans un confinement total.
L’Italie au ralenti, dans un confinement total. - Reuters.

Comme en 2015, on s’est soudain regardé plus fort, plus fort ou plus doucement en fait, bien dans les yeux, avec des « Comment tu vas ? » ou des « Prends bien soin de toi » qui veulent dire quelque chose. Mais sans se toucher.

Comme en 2015, on a tout ralenti, on a tourné la tête dans tous les sens, un peu sonné par la ville calme et déserte.

Comme en 2015, on a pris son téléphone pour appeler des gens qu’on aime.

Et on est resté à la maison.

Indépendamment de la menace, indépendamment des drames financiers qui se jouent, indépendamment des engueulades de supermarchés et des tousseurs qui se font jeter du bus, elle fait un peu peur, la maison, c’est vrai. L’appartement encore plus.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct