Budget: la Belgique va chatouiller le plafond de 3%

La Première ministre Sophie Wilmès mis sur pied un groupe de crise, qui sera présidé par le gouverneur de la BNB.
La Première ministre Sophie Wilmès mis sur pied un groupe de crise, qui sera présidé par le gouverneur de la BNB. - Photo News.

La Belgique, comme toute l’Europe, s’est réveillée ces derniers jours avec la gueule de bois. Il y a encore trois semaines, avec le ralentissement de la propagation du nouveau coronavirus en Chine et la perspective d’un rebond de l’économie chinoise au deuxième trimestre, on nourrissait l’espoir que l’impact de l’épidémie serait, chez nous, limité.

Cet espoir a été douché par l’arrivée et la propagation du virus dans le nord de l’Italie, puis dans les autres pays du Vieux continent, notamment chez nous.

On sait désormais que l’Union européenne sera lourdement affectée, autant au point de vue sanitaire qu’au point de vue socio-économique, notamment, mais pas seulement, par les mesures de quarantaine et confinement que les différents Etats-membres, dont la Belgique, commencent à prendre, suivant l’exemple de l’Italie.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct