Coronavirus: quand le monde de l’enseignement joue à bureaux fermés

Pour les plus jeunes, le trimestre est terminé
: pas de cours, présence à la maison ou garderie pour ceux qui ne peuvent faire autrement.
Pour les plus jeunes, le trimestre est terminé : pas de cours, présence à la maison ou garderie pour ceux qui ne peuvent faire autrement. - Pierre-Yves Thienpont

Pas de cours en face-to-face dans les universités et hautes écoles… Classes fermées dans le maternel, le primaire et le secondaire… Des plus petits au plus grand, le monde de l’école se prépare à entrer dans une période plutôt chahutée. Mode d’emploi.

1

Le personnel de l’obligatoire

Lundi prochain, le 16 mars, l’ensemble des membres du personnel, quelle que soit leur fonction, sont priés d’assurer leurs prestations habituelles dans leur établissement scolaire. A partir du 17 mars, ils doivent se tenir à la disposition de leur pouvoir organisateur « à la seule fin d’assurer l’encadrement des élèves qui se présenteraient ». La ministre recommande aussi une mobilisation des enseignants à tour de rôle pour assurer la garde des enfants.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct