Coronavirus: à la prison, on distribue des savons et on espère des libérations

La prison de Lantin.
La prison de Lantin. - Michel Tonneau

A la prison de Lantin, un millier de détenus ont appris, comme partout en Belgique, qu’ils ne recevraient plus les visites de leurs proches jusqu’au 3 avril prochain. Pour « compenser » auprès des prisonniers, le ministre Koen Geens a annoncé que ces derniers recevront un crédit d’appel de 20 euros pour contacter leur famille. Autre (léger) changement : un contrôle de température sera opéré auprès de chaque nouveau détenu, qui sera isolé s’il présente de la fièvre. Si un prisonnier est malade et/ou fiévreux, il sera placé seul en cellule et devra porter un masque ; le médecin contrôlera son état chaque jour, et il sera hospitalisé si nécessaire. À ce jour, il y a un cas confirmé de coronavirus, à la prison de Mons, mais il y a des suspicions dans plusieurs autres prisons.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct