Grand Baromètre: des chiffres dramatiques pour le CDH

Grand Baromètre: des chiffres dramatiques pour le CDH

On peut l’écrire : notre sondage relève de la catastrophe pour le CDH. Particulièrement à Bruxelles. Depuis un moment déjà, le parti se rapproche de la barre des 5 % d’intentions de vote, seuil en dessous duquel une formation politique n’envoie pas de représentants dans un parlement. Cette fois, les centristes sont sous la barre symbolique dans la capitale, pointant à 3,8 %. En décembre, le CDH était encore à 5,1 % et, en mai dernier, il récoltait 5,8 % des suffrages bruxellois.

Le constat est là : en Région bruxelloise, avec la perte de plusieurs ténors dont Joëlle Milquet, le CDH devient inexistant. Et la reprise en mains du parti par le Namurois Maxime Prévot, très populaire dans son fief (il est 3e au hit-parade de popularité en Wallonie, un gain de trois places, mais 17e à Bruxelles où il perd 7 places), n’y change rien. Voilà pourrait plomber le moral des humanistes, en plein processus de refondation interne.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct