Coronavirus: Un moment de vie sans vie… pour sauver des vies

Coronavirus: Un moment de vie sans vie… pour sauver des vies
Reuters.

Le premier jour sans école, sans café, sans restaurant, sans grands-parents. Le premier jour où nous devons éviter les autres pour leur montrer qu’on les aime.

Un moment de vie sans vie, pour sauver des vies : c’est si étrange. Angoissant aussi ce soudain face-à-face forcé avec nous-mêmes et nos tout proches, avec le silence et le vide aussi.

Des magasins fermés, des saluts à distance, des bureaux désertés, des mails qui tombent en pluie et font autant de blancs dans l’agenda. Supprimé, annulé, reporté : on en a rêvé de cette urgence qui décapiterait cette fichue pression, les livres qu’il faut avoir lus, les films qu’il faut avoir vus, être à l’heure au boulot, à la sortie de l’école, passer voir maman et tante Irène, et les courses, tu as fait les courses ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct