Coronavirus: l’hommage national aux victimes de Christchurch a été annulé

Coronavirus: l’hommage national aux victimes de Christchurch a été annulé
AFP

La Nouvelle-Zélande a annulé l’hommage national aux victimes de l’attaque des mosquées de Christchurch, survenue il y a un an, en raison des craintes liées au coronavirus, a annoncé samedi la Première ministre Jacinda Ardern.

«C’est une décision pragmatique. Nous sommes très tristes de devoir annuler, mais en nous souvenant d’une tragédie aussi terrible, nous ne pouvons pas créer un risque d’autres préjudices», a-t-elle expliqué.

«Le conseil que nous avons reçu pour cet événement est que, sachant que des personnes venaient de différentes parties du pays et de l’étranger, s’il y avait un cas, il pourrait être difficile de retrouver ceux qui sont entrés en contact avec cette personne, et nous adoptons donc une approche prudente», a ajouté la cheffe du gouvernement.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct