La musique du beffroi de Mons résonne pour une ville désertée

Tout le week-end, la Grand-Place de Mons est restée vide.
Tout le week-end, la Grand-Place de Mons est restée vide. - E.D.

Reportage

Pur réflexe professionnel, parce qu’il faut toujours vérifier ses informations : samedi à l’heure de l’apéro, la porte de l’Excelsior, sur la Grand-Place de Mons, est bien fermée à double tour. Pas âme qui vive. Un coup d’œil furtif à travers les vitres de ce vieux bistrot où, la veille, nous avons enterré une époque, celle d’avant le coronavirus : les chaises sont posées sur les tables, pour trois semaines au moins. Les meubles de terrasse qui n’attendaient plus que le printemps somnolent contre la façade. Il faut passer sa route.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct