Surfer à Nazaré, «l’école de vie de l’humilité»

Hugo Vau au championnat du monde à Nazaré en 2018.
Hugo Vau au championnat du monde à Nazaré en 2018. - Reuters

Là-haut, je me sens minuscule. » Il y a deux ans, Hugo Vau, né à Lisbonne en 1977, s’est retrouvé sur une Big Mama, cette vague mythique de plus de 25 mètres. Et il s’en est sorti pour le raconter. A d’autres moments, la vague géante l’a englouti et l’a éjecté, comme on recrache un pépin. De cela aussi, il a pu témoigner. Pour Vau, Nazaré, la Mecque du surf, est « l’école de vie de l’humilité ».

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct