Coronavirus: les pays arabes frappés de manière contrastée

Des expatriés en provenance d’Egypte, de Syrie et du Liban de retour au Koweit attendent un nouveau dépistage.
Des expatriés en provenance d’Egypte, de Syrie et du Liban de retour au Koweit attendent un nouveau dépistage. - AFP

L’offensive mondiale du coronavirus n’a évidemment pas épargné le monde arabe. Qui la subit en ordre dispersé et avec des chiffres contrastés. La plupart des pays ont fermé les établissements scolaires ces derniers jours. Les pays où le tourisme compte parmi les principales ressources économiques (Egypte, Maroc, Tunisie, Jordanie et aussi l’Arabie saoudite pour le tourisme religieux) commencent d’ores et déjà à subir un préjudice financier qui pourrait se révéler considérable. Pour le moment, la proportionnalité démographique n’a aucun rapport avec les cas de contamination recensés. Les chiffres repris ici ont été compilés par l’Agence France Presse et par le site anglophone d’Al-Jazeera.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct