Coronavirus: ruée sur le mazout de chauffage

Coronavirus: ruée sur le mazout de chauffage
Dominique Duchesnes.

C’est un effet collatéral de la crise du Covid-19 et de l’effondrement des marchés pétroliers : il faut désormais patienter au minimum deux semaines si vous voulez faire remplir votre cuve à mazout. L’explication est évidente : à 0,4405 euro le litre de gasoil de chauffage extra, le combustible n’avait plus été aussi bon marché depuis août 2016. Et les propriétaires de chaudières à mazout ne s’y sont pas trompés, puisqu’ils ont massivement décidé de profiter de cet effet d’aubaine pour refaire le plein. Sur une commande de 2.000 litres, le gain est de 535 euros par rapport au 31 décembre de l’année dernière !

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct