Coronavirus: dans le village de Bassilly, on se confine après avoir fait ses derniers bisous

A Bassilly, la circulation est réduite à sa plus simple expression.
A Bassilly, la circulation est réduite à sa plus simple expression. - Pierre-Yves Thienpont.

Reportage

Bassilly, le long de la rue Cavée, Pol et Luc, deux pensionnés, sont en pleine discussion sous le ciel bleu de ce lundi midi. Ils ne sont pas dérangés par le bruit de la circulation : contrairement à d’habitude, elle est réduite à sa plus simple expression. Confinement oblige. Ce qui ne réjouit pas Pol. « Je ne comprends pas les mesures que le gouvernement nous impose », fulmine-t-il. « On nous permet d’aller au supermarché par centaines et on nous empêche d’aller boire notre petit verre entre copains. On ne fait pourtant rien de mal. On ne risque rien de plus au café que dans les grands magasins. »

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct