Coronavirus : comprendre les «pouvoirs spéciaux» du gouvernement Wilmès en neuf questions

Ce lundi, Sophie Wilmès a été reçue au palais par le Roi Philippe et nommée formatrice. © Photo News.
Ce lundi, Sophie Wilmès a été reçue au palais par le Roi Philippe et nommée formatrice. © Photo News.

On s’est couché dimanche soir avec une promesse de soutien de la part de dix partis au gouvernement en affaires courantes dirigé par Sophie Wilmès. Après le vote prévu à la Chambre de ce jeudi, la Première ministre devrait rester en place mais sera cette fois à la tête d’un gouvernement minoritaire de plein exercice aux « pouvoirs spéciaux ». Rien compris ? Céline Romainville, constitutionnaliste à l’UCLouvain, nous aide à sortir du brouillard.

1

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct