Coronavirus: un sauvetage à l’ancienne en réflexion dans la zone euro

Le mécanisme européen de stabilité (MES), fonds de sauvetage de la zone euro, conçu pendant la crise et dont les prêts étaient conditionnés à des plans d’austérité, est sur le qui-vive face au choc économique que devrait provoquer le coronavirus.

La capacité de prêt du MES est de 410 milliards d’euros, a indiqué son patron, Klaus Regling, lundi soir à l’issue d’une réunion des ministres européens des finances sur le coronavirus. Mais il a souligné, et il n’a pas été le seul, le fait que les circonstances étaient bien différentes de la crise financière de 2008, puis de celle des dettes souveraines qui a suivi.

« Nous avons conçu le MES pendant une crise très différente », a aussi précisé le président de l’Eurogroupe (le cénacle des grands argentiers de la zone euro), Mario Centeno.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct