Israël: le come-back de Benny Gantz

Benny Gantz (à g.) a repris la main pour la formation d’un nouveau gouvernement. Mais Binyamin Netanyahou fait de la résistance...
Benny Gantz (à g.) a repris la main pour la formation d’un nouveau gouvernement. Mais Binyamin Netanyahou fait de la résistance... - Reuters

L’un dirige Israël depuis plus d’une décennie, l’autre n’a peut-être jamais été aussi près de le détrôner. Assis à une bonne dizaine de chaises l’un de l’autre pour éviter toute contamination, ce lundi, Binyamin Netanyahou et Benny Gantz ont prêté serment dans une Knesset désertée, coronavirus oblige. Des deux, aujourd’hui c’est le leader du parti centriste Bleu et Blanc qui semble en position de force. Soutenu par une majorité de 61 députés, le général a reçu des mains du président Reuven Rivlin un mandat pour essayer de former un gouvernement. Il a 28 jours (plus 14 supplémentaires possibles) pour y parvenir.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct