Coronavirus: les artistes confinés, entre débrouillardise et catastrophe

Les trois d’Annabel Lee sont dans l’expectative… Audrey Marot espère que le nouvel album du groupe «
va quand même fonctionner un peu
».
Les trois d’Annabel Lee sont dans l’expectative… Audrey Marot espère que le nouvel album du groupe « va quand même fonctionner un peu ». - MATHIEU GOLINVAUX.

Depuis la crise du disque des années 2000, les artistes ne vivent pratiquement plus de la vente de leurs albums mais bien de leurs concerts. C’est tout ce qu’il leur reste quand ils ne sont pas au chômage. Les mesures de confinement et la fermeture des salles de spectacle sont, pour beaucoup, en Belgique comme ailleurs, un drame financier.

Ils ne se laissent pas pour autant abattre et rivalisent d’imagination pour garder le contact avec leur public. À commencer par livrer des performances depuis chez eux sur les réseaux sociaux.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct