Les syndicats inquiets pour les travailleurs dans les supermarchés

Myriam Delmée.
Myriam Delmée. - René Breny

Du côté des syndicats de la grande distribution, le discours n’est guère différent. « Les travailleurs flippent », explique Myriam Delmée, présidente du Setca en charge du secteur de la distribution « On a des problèmes de travailleurs qui ne veulent plus aller travailler, qui ont des difficultés de garde d’enfants, qui sont malades ou qui se portent malades. L’ambiance au niveau du secteur est particulièrement électrique ». « Les gens ont peur, à juste titre », renchérit Delphine Latawiec. « Etre en première ligne dans le contexte actuel, ça ne fait pas partie de leur fonction initiale. Le personnel est demandeur de protection. Reste à voir ce qui est une bonne protection aujourd’hui ».

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct