Carte blanche: la crise climatique aussi demande des mesures d’urgence

Adélaïde Charlier (à g.), avec Greta Thunberg et Anuna De Wever lors d’une manifestation pour le climat à Paris.
Adélaïde Charlier (à g.), avec Greta Thunberg et Anuna De Wever lors d’une manifestation pour le climat à Paris. - Belga

Vous avez dit « pandémie » ? Je réagis. Vous avez dit « climat » ? J’entends pas. Nous sommes capables de reconnaître les risques pour tous d’une épidémie virale, mais nous ne sommes pas capables de reconnaître les risques pour tous de la crise climatique.

Le gouvernement fédéral vient de prendre des mesures de restrictions sans précédent dans notre histoire dans le but de réduire la propagation et les conséquences du Covid-19. Les cours sont annulés, les entreprises demandent à leurs employés de travailler à domicile et annulent les réunions, les bars, restaurants, cinémas sont fermés, les activités récréatives et sportives publiques et privées sont annulées, etc. Ces mesures ont été prises en Chine, en Italie, aux Etats Unis, en France et dans un nombre incalculable de pays.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct